Enductions et membranes : quand l’outdoor arrive en ville

13/09/2018
Enductions et membranes : quand l’outdoor arrive en ville

Venues de l’outdoor, enductions et membranes nous promettent l’imper-respirabilité. Mais leur exploitation dans le marché de la mode demande des adaptations, et l’écologie a aussi son mot à dire.

 

« Imper-respirant », « déperlant », « windproof »… en l’espace de quelque trente ans, un nouveau vocabulaire s’est imposé dans le lexique textile. C’est que de nouvelles technologies sont venues bouleverser l’univers de l’outdoor : les « imper-respirants ». Leur principe consiste à faire barrière à la pluie, tout en laissant la transpiration s’évacuer. D’où l’expression devenue courante de « gestion de l’humidité ».

 

Pour obtenir ce résultat, il faut étancher le textile soit par enduction, soit par membrane laminée. Pour des supports fins, l’enduction préservera la souplesse du tissu, alors que la membrane risque de donner une main plus craquante. En revanche, pour les supports plus lourds, le membrane est plus appropriée. En effet, l’enduction ici risquerait de rigidifier le support parce que l’on devra en mettre plusieurs couches.

 

Enductions - PALTEX

Enductions - Tissus techniques "Breathable Coating" de PALTEX COMPANY LTD

 

L’imper-respirabilité s’obtient de plusieurs manières, que l’on peut classer en deux familles :

  • les hydrophobes fonctionnent grâce à des micropores suffisamment gros pour laisser passer les gouttelettes de vapeur, et suffisamment fins pour faire barrière aux gouttes d’eau. Ils sont à base de PTFE (polytétrafluoroéthylène) ou de polyuréthane hydrophobe.
  • les hydrophiles ne contiennent pas de pores, mais des micro-canaux absorbants qui conduisent la transpiration vers l’extérieur sous l’effet de la pression. Ils sont à base de polyester ou de polyuréthane hydrophile.

 

Membrane - PALTEX

Membranes - Tissus techniques "Lamination" de PALTEX COMPANY LTD

 

Quel que soit le procédé, les performances avérées des « imper-respirant » dans le domaine de l’outdoor, font envie au monde de la mode. Néanmoins ce qui fonctionne très bien dans le froid sec de la montagne, fonctionne moins bien dans l’atmosphère tempérée des villes. Par ailleurs, les « imper-respirant » laissent passer la transpiration à condition qu’elle ne se condense pas. Dès que l’on va porter un article en coton contre la peau, la transpiration restera bloquée à l’intérieur. Car ces matériaux très performants ont leur posologie. Les fabricants ont donc dû adapter leurs solutions à la vie urbaine, en favorisant la respirabilité. Cela se fait parfois au détriment de l’imperméabilité, mais en gardant l’effet coupe-vent, dit « windproof », qui dans la plupart des cas, suffit aux besoins de la ville.

 

Pendant ce temps, une autre question agite le monde des membranes et enductions imper-respirantes. C’est celle des substances utilisées. La recherche est très active sur ce sujet devenu prioritaire. Les solutions alternatives se multiplient et on voit de plus en plus d’indications « PFC free » (pas de résines fluorées) ou « Base aqueuse » qui signifie « sans solvant ».

 


MOTS D'HISTOIRE

 

« Gore-tex » : c’est en 1969 que Bob Gore, fils du fondateur de la société américaine W.L. Gore, découvre le moyen d’expanser le PTFE (polytétrafluoroéthylène). Ainsi est née Gore-Tex, la première membrane microporeuse.

 

« Ventile » : marque de tissu imper-respirant 100% coton développée au Royaume Uni dans les années 30. La construction du fil et la structure de l’étoffe sont tels que le tissu Ventile, en présence d’humidité, gonfle légèrement, ce qui bouche les interstices du tissage, tout en laissant s’évacuer la transpiration par capillarité et évaporation naturelle. Une alternative écologique ?

 


MOTS D'EXPERTS

 

Balas, fabricant de tissus techniques, a trouvé une solution écologique pour ses enduits imper-respirants : « Les enduits à base aqueuse sont moins polluants mais moins performants. Nos enduits à base solvante sont plus performants, mais tout aussi respectueux, grâce à la récupération des fumées, et labellisés Oeko tex ».

 

Be Mood Microtex Smart Yard, fabricant de textiles fonctionnels outdoor et mode, a mis au point un système de gestion des produits chimiques en appliquant le protocole 4Sustainability, pour assurer une traçabilité complète de ses produits.

 


PLUS D'INFORMATIONS

 

Boutique PALTEX COMPANY LTD

Boutique Balas Shop

Boutique Be Mood Microtex Smart Yard Shop

Les créations du moment
Image de Black red check
  • 50%PL 48%WV 2%EA
Black red check
Échantillon gratuit
Image de WRND-NN173
  • 100% PA
WRND-NN173
Échantillon gratuit
Image de Jacquard 62244-003
  • 78%PL 22%PA
Jacquard 62244-003
Échantillon gratuit
Nos fournisseurs
TESSILBIELLA
36 produits public(s)0 produits privé(s)
SEOJIN
6 produits public(s)0 produits privé(s)
GRATACOS
6 produits public(s)0 produits privé(s)

Partager
En direct de notre Instagram, retrouvez-nous sur @wearepremierevision
La Marketplace Première Vision