MUST HAVE FANCIES Femme AH 21/22 : Chemisiers et tops

12/10/2020

Les décors de la saison cultivent l’ambivalence et sont bien décidés à troubler nos habitudes visuelles.

Si les motifs classiques rassurent, ils ne s’inscrivent ni dans la nostalgie ni dans une vision passéiste et cherchent plutôt à nous étonner et à nous émouvoir.

Les jeux de faux-semblants et d’illusions d’optiques se retrouvent dans les traités graphiques avec une appétence pour les brouillés et les flous prêts à tout moment à dévoiler un mystère caché. Les chevrons ne se cantonnent plus aux lainages mais viennent s’imbriquer, se diluer, s’effacer pour proposer de nouveaux décors très personnalisés.

Les fleurs osent l’ambiguïté. Ton sur ton ou bicolores, elles misent sur une élégante discrétion pour mieux révéler les formes et les matières de la saison. Opulentes, leurs dessins et leurs couleurs nous transportent alors dans une explosion florale très expressive.

Découvrez sur la MKP notre sélection de développements Fantaisie Femme pour construire vos collections chemisiers et tops pour l’AH 21/22.

Chemisiers fluides

Laissant la part belle à la matière et aux imprimés, une partie des chemisiers fluides de l’automne-hiver 21/22 se caractérisent par leur apparente simplicité. Les formes loose, inspirées du vestiaire masculin, à la frontière de la veste pyjama, s’associent à des viscoses fluides et légères pour laisser s’exprimer des imprimés classiques revisités. Les géométriques, en version micro ou au contraire maxi, s’imbriquent habilement afin de créer de surprenantes illusions d’optiques. Les chevrons se fragmentent et s’emparent de nouvelles gammes pour mieux duper notre regard et mimer de faux animaliers.

Les chemises fluides se parent aussi de détails plus féminins, un brin désuet : des formes tuniques ou resserrées taille aux faux cols lavallière, ou encore avec des nœuds placés à l’encolure. Ces détails se combinent à merveille à des mélanges viscose/polyester, à la main coulante qui s’habillent subtilement de décors ton sur ton. Les fleurs ou les maxi chevrons jouent sur les aspects mats et brillants et s’éloignent ainsi de l’inspiration purement retro.

Blouses vaporeuses

Les blouses de la saison assument leur extravagance et affirment pleinement leur über-féminité. Les têtes de manches sont exagérément bouffantes, le buste se marque grâce à des smocks taille et les encolures se dégagent pour des volumes délibérément généreux. Les motifs floraux trouvent pleinement leur place sur ces blouses. Des fleurs opulentes qui ne dissimulent pas leur envie d’éclore à travers des couleurs franches et expressives à l’allure un brin folk. Des supports soyeux comme des mélanges viscose/cupro viennent révéler ces motifs sur de provocantes formes cache-cœur auxlongues manches resserrées aux poignets.

Sur des voiles à la transparence légère, les fleurs s’estompent comme pour troubler le regard et susciter le mystère, et les imprimés plumes se fondent et se confondent pour proposer d’intrigants faux unis. Les broderies florales opèrent un savant mélange des genres et des cultures entre pixellisations digitalisées et broderies folk traditionnelles à imaginer sur des blouses satinées plus sages à cols remontés.

Tops cropped

Les tops plus structurés misent sur des formes ultra simples – boxy et raccourcies aux manches marteau – qui rendent grâce à d’opulents jacquards métallisés.

Les jacquards tablent sur des dessins simplifiés – des fleurs au trait épuré, aux fonds évidés, ou des géométriques détournés, travaillés en bicolores – et affichent leur préciosité à travers des motifs matelassés dodus, gonflés, comme en 3 Dimensions, pour proposer des looks un brin futuristes.

Les jacquards revendiquent aussi des poids plus légers, permettant de construire avec brio des formes aux multiples détails. Dans des versions plus cocktail, les tops diversifient les encolures – carrées, américaines – ou les asymétries, et s’animent de jacquards aux décors à la netteté floutée entre animaliers et tachistes anoblis de fils ©Lurex.

Tops simplissimes

Des tops fines bretelles à l’épure raffinée viennent se parer de subtiles dentelles agrémentées d’une douce brillance et aux motifs géométriques à mi-chemin entre zig zag et chevrons. Un esprit lingerie que l’on retrouve aussi grâce à des organzas semi-transparents, à peine scintillants, qui dévoilent des tops aux broderies brouillées et équivoques pouvant se porter de jour comme de nuit.

 

Retrouvez également la sélection de matières Fantaisie Homme pour construire votre collection chemises et pantalons pour le prochain Automne Hiver.

Partager
La Marketplace Première Vision