MUST HAVE HOMME AH 21/22 : Sacs et chaussures

01/11/2020

La matière se place au cœur des développements produits de la saison AH 21/22. Les savoir-faire se célèbrent avec audace et se combinent à merveille avec l’innovation technique, venant ainsi réinventer les formes iconiques des chaussures et sacs. L’hybridation entre l’urbain et le sportswear continue de séduire et trouve toute sa légitimité dans les nouveaux vestiaires de la maroquinerie et de la chaussure masculines.

CHAUSSURES

Iconiques revisités

Les chaussures urbaines de la saison révèlent l’attention toute particulière accordée au choix de la matière. Les formes s’épurent au profit de cuirs élégants mais costauds et d’accessoires sélectionnés avec précision pour leur sobriété fonctionnelle.

Les chelsea boots s’accompagnent de lignes rigoureuses et affûtées et sont travaillées dans des cuirs à la solidité technique. En référence au design industriel, l’inspiration est clairement géométrique : les bouts sont ronds ou au contraire très carrés et les talons imposants, droits ou biseautés. Les classiques nappa affirment leur uniformité et se réinterprètent par des touchers cireux ou gommeux garantissant une touche de modernité assumée. La quête de l’éco-conception mobilise tous les acteurs du secteur et les nouveaux développements des tanneurs conjuguent avec brio durabilité et esthétisme. Les peaux de poisson tannées organiquement et sans chrome proviennent de fermes contrôlées et apportent une alternative créative inspirante aux peaux exotiques classiques.

Mates ou iridescentes, ces peaux s’avèrent un choix stylistique intéressant pour construire les boots de la saison. Les semelles sont imposantes, crantées, épaisses, et étonnent par leur poids plume. Constituées d’EVA ou TPU, volontiers recyclés, elles conjuguent l’urbain à la performance technique et viennent décontracter le costume masculin pour une allure un brin futuriste.

Les baskets s’orientent vers des lignes simples et épurées. Les cuirs valorisent les grains des peaux de veau qui sous leur apparence costaude surprennent par leur souplesse. Les détails de colorblocks sur les semelles à l’extrême légèreté et de mix matières sur la tige s’amusent de contrastes chromatiques et décalent avec succès un pantalon à pinces formel.

 Fonctionnels élégants

La recherche du fonctionnel se tourne également vers des partis pris clairement empruntés aux codes workwear. Des cuirs résistants et waterproof, mais à la main très souple assurent élégance aux godillots massifs de la saison. Le choix de la peau s’avère primordial avec des cuirs de vachette ou de chèvre crispés ou encore des cuirs de buffle pleine fleur au grain plus marqué révélé par un foulonnage spécifique.

A mi-chemin entre sportswear et utilitaire, des baskets montantes à l’esprit randonnée se parent de beaux cuirs pleine fleur à la surface patinée, ou encore de croûte de cuir émerisée à l’aspect subtilement érodé. Les détails en référence à l’esprit Outdoor s’accumulent : laçages multiples à passants, crochets métalliques, semelles crantées épaisses. La doublure se muscle de performances thermiques et responsables avec des polaires en polyester recyclé.

De nouvelles générations de sneakers influencées par l’univers de l’escalade décloisonnent les codes et repoussent encore plus loin les frontières entre city et sportswear.

Les semelles jouent la carte de l’ergonomie et épousent parfaitement la forme du pied. Elles misent sur la légèreté et se parent de tissus techniques type ©Nylon imperméables et résistants, ou de maille Spacer bi-stretch pour une aisance d’enfilage optimisée. L’ajout de sangles multiples et colorées vient accentuer le contraste et la référence au sport.

 

SACS

Les sacs Homme de la saison s’inscrivent dans la même lignée que les chaussures. Alternant avec agilité entre fonctionnalité élégante et sport urbain, ils revendiquent leur ambivalence autour de volumes contrastés à l’extrême.

City tech

Les maxi shoppers, unisexes et aisément versatiles, se construisent autour de cuirs résistants caractérisés par leur souplesse et leur parfaite uniformité chromatique. Les mix de matières et jeux de colorblocks détournent des formes carrées oversized et ultra sobres. Les visuels hésitent entre la perfection monochrome de cuirs mats et le subtil reflet de cuirs à peine iridescents. Les poignées affectionnent le tubulaire pour un confort optimal et les accessoires – boucles et zips – s’inspirent du design industriel : les formes sont volontiers pures et géométriques mates ou ton sur ton.

 Sport chic

Les sacs à l’ergonomie étudiée concilient habilement détails sportifs et matières élégantes afin de répondre à l’engouement pour les mobilités douces. Munis de détails fonctionnels de mousquetons épurés, de stoppers, et cordons de serrage en couleurs contrastantes, ils optimisent le rangement et deviennent de véritables bureaux nomades pour arpenter avec élégance les rues et les reliefs urbains.

Les sacs à dos, en cuir au fini grainé, s’équipent de détails de harnais : des sangles réglables en matières éco-responsables multicolores qui permettent d’agrandir ou de réduire les volumes au gré des activités de la journée.

Les sacs bowling multi-compartiments, en cuir épais, arborent des jeux de liserés colorés. Des pochettes rectangulaires réduite à leur plus strict minimum à la couleur intense s’approprient les usages du quotidien et deviennent des housses pour écouteurs, et autres appareils électroniques.

Le sac banane, unisexe, demeure un incontournable qui séduit par sa praticité et devient le compagnon idéal des sorties festives décontractées. Les matières se targuent de performances techniques de pointe avec des polyamides enduits respirants et déperlants en version recyclée, et protègent avec assurance téléphones portables et cigarettes électroniques.

Retrouvez également prochainement notre article sur les Must Have Femme consacré aux chaussures et aux sacs pour la saison AH 21-22.

Partager
La Marketplace Première Vision