STYLE FOCUS CASUAL : formes et matières

16/11/2020

« Luxe, calme et volupté… »

Les volumes de la saison s’amplifient harmonieusement alors que les matières se concentrent résolument sur la sensorialité et la qualité. Veloutés, moelleux, dodus, les touchers se font sensuels et nous offrent un luxueux écrin dans lequel se blottir avec délectation. Les décors s’expriment dans une tranquillité visuelle et insufflent un vent de sérénité sur la prochaine saison.

Retrouvez les formes et les matières incontournables pour construire vos collections Casual pour la saison AH 21/22.

Vestes-manteaux

Véritables pièces maîtresses des silhouettes casual de la saison prochaine, les manteaux endossent pleinement leur rôle de carapaces protectrices moelleuses et bienveillantes. Leurs volumes se déploient généreusement et les formes s’arrondissent pour créer des pièces d’exception. Le choix des matières s’avère déterminant, l’exigence qualitative est de rigueur.

Les laines, traçables, s’affichent foulonnées ou brossées, octroyant ainsi d’intéressantes performances thermiques sous une apparente désinvolture. Les lainages shetland concilient solidité et légèreté pour créer de grands manteaux œuf venant nous envelopper jusqu’aux chevilles. S’enrichissant parfois de discrets carreaux brouillés, tels de faux unis, ils détournent les tartans classiques pour proposer d’élégantes capes aux proportions démesurées et aux allures de couvertures urbaines.

Les toisons délicatement colorées agitent fièrement leurs poils vaporeux plus ou moins frisés et se démarquent comme une autre piste créative pour décliner les manteaux de l’hiver prochain. Les fausses fourrures se forgent des qualités toujours plus écoresponsables. Des manteaux longueur genoux, aux cols surdimensionnés s’affichent dans des poils courts moutonnés aux tons pastels. Faites à base de polyesters recyclés, ces fourrures gonflées à bloc nous procurent un délectable sentiment régressif.

Les histoires de shearling sont également prisées. Les bombardiers unisexes se travaillent dans des cuirs d’agneau doubles faces. Telle une armure ayant traversé avec bravoure les âges, la face extérieure arbore avec assurance son robuste cuir à l’aspect vieilli ou craquelé, imparable pour contrer les intempéries. Les poils courts et ras de la face intérieure nous invitent à savourer leur apaisante chaleur. Les poches sont exagérément profondes et s’apprêtent à accueillir mains et appareils électriques nomades, les cols remontés et capuches enveloppantes viennent habilement camoufler le moindre centimètre de peau.

Tops et chemises

Les imposantes surchemises unisexes, à mi-chemin entre vestes et chemises, s’agrémentent de détails workwear – poches plaquées, surpiqûres visibles, fentes latérales – et s’accompagnent de flanelles de laine duveteuses à carreaux floutés ou brouillés, ou encore de suaves et élégants velours de maille.

Des chemises plus légères et près du corps se déclinent dans des mailles bouclettes chinées et grattées provenant de raffinés mélanges laine et alpaga recyclés ou de cotons grattés.

Enclins à se sophistiquer, les sweats cherchent à optimiser le confort d’aisance avec style et côtoient le luxe grâce à un choix de matières très sélectif. Les codes du casual et du citywear s’hybrident et les porters in and out aboutissent à un enthousiasmant renouvellement des genres. Les sweats s’associent avec nonchalance aux vestes de tailleur. Des hoodies aux détails de poches kangourou proposés dans des mailles bi face mélangeant laine, polyamide et polyester recyclés, apportent chaleur thermique et élasticité ultra confortable. Les versions zippées et oversized misent sur la sensualité grâce à des mailles cachemire ou encore des mailles éponges en coton et polyester. Les décors chinés, pucés ou brouillés de ces sweats doudous accentuent visuellement cette apparente douceur tactile et procurent une expérience à part entière éveillant tous nos sens.

Jupes-pantalons

Sous cette influence bienveillante, les côtes des velours milleraies s’élargissent et s’assouplissent. Lustrés, ils se sophistiquent pour construire des pantalons larges et très longs. Chez l’homme des détails utilitaires de poches plaquées côté viennent structurer des pantalons cargos décontractés. Les lainages type flanelle en mélange laine, cachemire et élasthanne s’épanouissent sur de longues jupes asymétriques et drapées, remémorant des plaids chaleureux dans lesquels on se plait à se lover avec délectation et sensualité et s’animent de carreaux ou chevrons fondus.

Bags and shoes

Les accessoires jouent la carte de la protection rapprochée. Des boots montantes et massives à semelles très imposantes et crantées sont assemblées dans des cuirs costauds et mous et s’animent d’effets vieillis et authentiques obtenus grâce à des techniques de pulls up. Des bottes hautes à revers, dans des cuirs grainés très souples, viennent couler sur la jambe et l’envelopper d’une parure charnelle. Les volumes des sacs s’expansent à l’extrême. Fonctionnels, les besaces et sacs à dos se munissent de nombreux compartiments subtilement dissimulés et de poches extérieures profondes et se musclent de cuirs performants déperlants et très résistants.

 

La saison AH 21/22 se met en quête de protection et de douceur. Matières et formes s’harmonisent avec subtilité pour renouveler les codes du casual. Nonchalance, bien-être et élégance se croisent avec brio pour proposer une expérience sensorielle empreinte d’une rassurante quiétude.

Retrouvez également les analyses Mode des Focus Style de la prochaine saison AH 21/22 ainsi que nos autres articles de conceptions-collections.

Partager
La Marketplace Première Vision