ACTUALISATION P/E 21 : Un pragmatisme séduisant

10/07/2020

Menée d’avril à mai 2020 auprès d’une sélection d’acheteurs internationaux, l’enquête Actualisation confirme l’engouement pour l‘inspiration no gender. L’enquête nous révèle que 56% de la génération Z achètent des vêtements qui ne correspondent pas à leur cible initiale. Un constat incitant en toute légitimité les acheteurs internationaux à privilégier, en réponse à cette demande croissante, un vestiaire plus inclusif pour le P/E 21.

 

Sans jamais renoncer à la recherche d’esthétisme, les développements du P/E 21 s’inscrivent dans l’influence unisexe en hybridant les genres et les codes, et prônent des collections affranchies de contraintes. D’un pragmatisme hautement séduisant, les propositions jouent sur les détails intelligents, les volumes contrastés – tantôt mini ou maxi – et les matières conciliant habilement souplesse, innovation et écoresponsabilité…

 

 

 

Vestes et ensembles

 

 

Sur le segment casual, les surchemises aux détails workwear d’influence 90’s pleinement assumés revisitent la veste de travail masculine. Loin de se cantonner au traditionnel vêtement de travail cotonnier et structuré, les modèles de la prochaine saison s’envisagent sous l’angle de la douceur et de la bienveillance. Les matières s’assouplissent, le coton reste prisé mais en mélange Lyocell ou lin lavé.

Les couleurs s’éloignent du traditionnel bleu de travail pour arborer des teintes chaudes et vitaminées : des jaunes solaires, des roses brique et des faux blancs à peine colorés. Ces coloris définissent un casual plus sophistiqué et mixte, à porter à même la peau ou sur des tops cropped esprit brassière extrêmement légers à la fluidité soyeuse : des mélanges lin à la flamme très douce ou des côtes en mélange soie-coton.

 

Sur les pièces à manches, le trench un autre Must Have non genré se veut lui aussi plus souple et oversized, comme pour accentuer l’ambiguïté.

 

Dans une version plus sporty, les blousons light oversized aux détails colorblocks se parent de détails intelligents comme des poches kangourou. Travaillées dans des polyamides au poids plume et à la performance incontestable, ils se plient, déplient, replient à volonté pour arpenter en toute aisance la ville par temps capricieux.

 

Les pantalons se portent amples à la taille avec ou sans plis marqués, pour un confort optimal. Les denims remportent un beau succès dans une version assouplie notamment grâce à des mélanges. Les blancs, écrus ou bleached comme les coloris calcaire et beurre mousse sont à l’honneur. Ils se transforment facilement en nouveaux esprits cargos avec des poches soufflées.

Sur le plein été, les versions bermuda remplacent les cyclistes des saisons précédentes et sont affectionnés, notamment en version tailoring monochrome, avec une veste de costume à large carrure dans des teintes gaies, vivantes et volontiers performantes : l’innovation n’est jamais loin !

 

Et puis les combipantalons restent appréciées pour la saison future. L’inspiration pompiste revendique cette forme comme un incontournable de cette tendance. On les envisage en denim pour un look workwear ou sur des matières à surfaces reliefées, comme des percales de coton au poids plume, ou des lins aux reliefs grains de sable, qui viennent les renouveler et sont parfaites pour un look farmer poétique.

 

 

 

Linopersempre

 

 

Folgarolas Textil

 

ESENTEKS

KIPAS

 

 

TUSA DENIM

 

 

KURABO INDUSTRY LTD

 

 

 

Petites pièces

 

Les micro-structures se retrouvent également sur la maille en esprit piqué ou jacquard. Les esprits nid d’abeille revendiquent leur visuel net pour un rendu frais de t-shirt ou robes polo de plein été au confort saillant.

 

La chemise blanche reste un Must Have unisexe au chic intemporel. Dans tous les cas, ceinturée ou non, elle est rallongée au profit d’esprit liquette ou kaftan. Quand la Femme emprunte la chemise blanche de l’homme, celui-ci s’approprie sans hésitation des formes allongées et sans col qui s’engagent sur des finesses hautement qualitatives, craquantes et claquantes.

 

Les chemises prennent aussi des volumes boxy, structurés et raccourcis, et adoptent la fraîcheur et la subtile irrégularité du lin. En version unie, les jacquards apportent une fantaisie facilement interchangeable.

 

 

 

ESENTEKS TEKSTİL

 

 

A SAMPAIO & FILHOS

 

 

Décors

 

 

Les décors brouillent les pistes et s’amusent des flous artistiques et genrés. Ils se simplifient jusqu’à l’abstraction. Comme des hommages aux papiers découpés de Matisse, plutôt macro que micro, des aplats colorés racontent des scénettes quotidiennes, telles des natures mortes, dans des jardins aux fleurs envoutantes ou aux feuillages exubérantes. Des décors de plein été qui affichent des couleurs vives, vitaminées, en all over à outrance, tant au masculin qu’au féminin.

 

Il s’agit de les mixer, et de créer de nouveaux ensembles casual, chemises-shorts par exemple, à l’humour affiché.

 

 

 

Trouillet

 

DEVEAUX SAS

 

 

SPRINTEX

 

 

Cette saison, les matières et les formes plébiscitées font écho à l’intérêt pour l’influence no gender. Fluides, souples, faciles à vivre, les codes refusent la binarité et s’hybrident pour mieux nous simplifier la vie et proposer un vestiaire unisexe empreint d’un pragmatisme hautement séduisant.

 

Partager
La Marketplace Première Vision